Du 11 au 13 mars 2013 – The Art of Harvesting, Denmark

Mi-mars 2013, j’étais de retour au Danemark. Pour pratiquer et améliorer ma façon de « récolter ».
En langage plus clair ? Savoir
élaborer des supports tangibles inspirants sur les rencontres auxquelles je participe ou que je co-facilite. Je me suis retrouvée pendant 2,5 jours avec des facilitateurs expérimentés de 16 nationalités différentes.

J’ai réalisé de nombreux apprentissages pendant cette formation.
Je vous partage les deux qui m’ont le plus marquée :

– la qualité et la pertinence de la récolte dépend principalement de la qualité de la facilitation
– l’intérêt majeur de préparer des formats de récolte en amont des rencontres pour les faciliter

Et le défi de cet « art of harvesting » ?
Rendre la réalisation de la récolte aussi participative que l’animation de la rencontre !